Carolane de l’emission barmaid – Dégager la confiance en soi

Entrevue

Faîtes briller votre potentiel

Faîtes briller votre potentiel

Obtenez maintenant le livre stratégique pour augmenter votre confiance et réussir tout ce que vous entreprenez sans vous soucier de ce que les autres vont penser.

Amies en déficit de confiance en soi, voici une entrevue qui devrait vous booster !

Ce n’est pas une entrepreneure que je reçois, mais une femme très inspirante et complètement assumée, qui pourrait bien vous enseigner une bonne leçon de vie.

Rencontre avec Carolane de l’émission Barmaid, ce show télé-réalité diffusé par la chaîne spécialisée québécoise MusiquePlus, et repris sur la plateforme web Noovo.

Carolane est nature, et avance dans la vie en étant tout simplement elle-même, sans se soucier du jugement. Un bel exemple de confiance en soi.

 

On n’échappe pas au jugement, alors autant s’en moquer !

Peu importe ce qu’on fait dans la vie, que ce soit bien ou mal, on va être jugé. Tout le monde est soumis au jugement, même les plus grands.

C’est pour ça que Carolane n’y prête même pas attention. Les commentaires glissent tout simplement sur elle.

« Je suis heureuse » nous dit-elle. Les critiques ne l’atteignent pas, et ne l’attristent pas non plus.

D’une certaine façon, la tristesse est plutôt chez ceux qui jugent, souvent trop vite.

Être bien dans son corps, l’assumer, et être aligné avec ce que l’on fait et ce que l’on est, voilà la base de l’estime de soi.

 

Le sex-appeal n’est pas contradictoire avec le respect de soi

Au-delà de son image publique pour le moins délurée, Carolane se dit une fille simple, qui se maquille peu, et à qui il importe de rester elle-même.

Elle confie avoir voulu s’amuser dans l’émission Barmaid, provoquer pour casser les standards de la petite fille parfaite et bien habillée. Elle a donc pris le parti de faire jaser avec ses décolletés.

C’est important de sortir les gens de leur zone de confort, de faire réagir, de montrer qu’on est tous différents.

On peut être sexy, tirer la langue et aguicher, ça n’enlève rien au respect que l’on se porte.

« J’aime teaser, j’aime me faire regarder, me faire approcher » explique Carolane.

Cela ne veut pas dire devenir consommable et accepter de se faire toucher. Il suffit d’instaurer ses limites. Ce n’est pas parce qu’on est en bikini l’été qu’on invite les hommes à nous toucher.

 

Sortir de la dictature du corps parfait

Instagram met une pression énorme à la gente féminine en exposant des femmes au corps parfait. Après avoir eu des enfants, le corps change. Et Carolane tord le coup aux clichés du corps zéro défaut en dévoilant publiquement ses imperfections.

« J’ai un petit bourrelet au ventre, ça fait quoi ? »

Il faut s’aimer comme on est. Nous sommes toutes faites différemment, pourquoi ne pas le montrer, ne pas exposer ses formes ?

Et ce partage a un effet très positif : elle reçoit les témoignages de nombreuses filles qui regagnent confiance en elle grâce au bourrelet de Carolane !

 

Etre soi-même et en cohérence : une clé de la confiance en soi

Beaucoup d’entrepreneurs n’osent pas s’assumer, non par peur des commentaires lambda, mais de ceux de leur entourage proche.

Or si l’image qu’on véhicule est cohérente avec ce que l’on est, il n’y a aucune raison d’avoir peur.

Carolane nous révèle que, si elle a décidé de pousser la provocation avec son personnage dans Barmaid, elle n’est pas totalement dans un jeu de rôle.

Elle aime provoquer, susciter une réaction chez les gens, et véhiculer l’image de ce qu’elle est : une femme qui s’assume, une femme avec des formes.

Elle reste donc en cohérence, et ceux qui la connaissent personnellement le savent. Cette cohérence permet d’éviter à son entourage d’être choqué ou étonné par son image médiatique.

« Mes parents me connaissent, ils savent comment je suis, et ils ne sont pas vraiment différents de moi ».

Il en va de même pour son fils de trois ans. Carolane n’a pas peur de l’impact que pourrait avoir l’émission Barmaid sur lui.

Ce qu’il est susceptible de voir à la télé n’est rien moins que ce que sa mère lui montre au quotidien : s’amuser, faire la folle, se déguiser.

Il lui ressemble car Carolane lui transmet ses valeurs : être soi-même, rire, et ne pas s’attarder sur les commentaires des uns et des autres.

Modifier son comportement pour plaire aux autres n’a pas de sens. L’idée serait de correspondre à ce que la société attend de nous.

« C’est qui la société ?! » s’exclame Carolane.

Rester soi-même et ne pas se poser trop de questions : c’est une philosophie qui permet de cultiver la confiance en soi.

Foncer, être sûr de soi, vivre sa vie pour soi et ne pas laisser la place au doute. Carolane avoue ne jamais douter d’elle. C’est ce qui fait son authenticité.

Bien sûr elle souhaiterait que les gens aillent au-delà de l’image, qu’ils voient par exemple la chimie qui opère entre les filles de Barmaid. Mais tout le monde n’est pas capable de cette mis en perspective, et ce n’est pas grave.

C’est important finalement qu’il y ait du jugement. « Si tout le monde était comme moi, ce serait le chaos ! » plaisante-t-elle.

Dans le monde du développement personnel, on aborde très souvent la question de rester soi-même.

Carolane incarne parfaitement cette authenticité.

Elle est en ce sens une belle source d’inspiration : toujours souriante, positive, toujours elle-même et imperméable au qu’en dira-t-on !

Êtes-vous également inspiré par Carolane ? Avez-vous peur du jugement des autres, au point de vous limiter dans vos aspirations ?

Au point de devenir quelqu’un d’autre pour essayer de plaire ou de convenir ? J’ai hâte de lire vos réactions.

Share This