Isabelle Huot – Découvrir la clé du succès en affaires

Entrevue

Faîtes briller votre potentiel

Faîtes briller votre potentiel

Obtenez maintenant le livre stratégique pour augmenter votre confiance et réussir tout ce que vous entreprenez sans vous soucier de ce que les autres vont penser.

Rencontre avec la docteure nutritionniste Isabelle Huot, présidente-fondatrice de Kilo Solution, une entreprise de produits et services qui aide les gens à mieux manger.

Isabelle est l’exemple même de la persévérance, et nous explique dans cette entrevue comment son ambition et ses rêves l’ont conduite à réussir en tant que femme d’affaires.

 

Assumer son ambition féminine

Isabelle Huot a toujours été ambitieuse. Et elle l’assume car l’ambition lui donne l’adrénaline pour réussir des projets, accomplir des choses, développer son activité, et n’est pas centrée sur l’envie de faire toujours plus de chiffre.

La motivation première d’Isabelle est le désir d’aller toujours plus loin, et il suppose énormément de persévérance et de travail.

L’atteinte d’un objectif ne va pas sans embuches, mais la nature même de l’entrepreneur est de se retrousser les manches, se relever et continuer. Etre ambitieux c’est persévérer.

 

L’ambition n’a pas de limites : l’importance de la vision à long terme

Alors qu’elle étudiait la psychologie, Isabelle voulait être missionnaire en Afrique. Elle a donc réajusté son objectif et s’est mise à étudier la nutrition pour aider les Africains.

Elle a commencé à faire de la télévision par hasard (dans l’émission de recettes Salut bonjour). Ce n’est pas la soif d’être connue qui l’habitait, mais l’envie profonde d’aider les autres.

C’est dans cette optique qu’elle a créé son entreprise Kilo Solution, qui propose des services en clinique pour les pathologies liées à la nutrition, et une gamme de produits  pour aider les gens à mieux manger (livres de recettes Kilo Cardio, plats cuisinés santé livrés à domicile et vendus en épicerie, à base d’ingrédients sans additifs ni conservateurs).

Isabelle Huot rêve d’aller encore plus loin, elle n’oppose pas de limites à son ambition : explorer le monde, développer d’autres produits, aider le plus de gens possible.

C’est bien d’avoir une planification stratégique sur un à trois ans, mais il est primordial d’avoir une vision à plus long terme. Où vous voyez-vous dans cinq ans, dix ans, avec quelle équipe, quel est votre rêve ? Il faut aller au bout de son rêve.

En tant qu’entrepreneure sans coactionnaires, Isabelle considère avoir le luxe de ne pas être ralentie en affaires par des gens frileux. Et comme elle est extrêmement orgueilleuse et persévérante, elle fournit tous les efforts nécessaires pour atteindre ses objectifs.

 

Gérer la critique

On n’échappe pas à la critique quand on s’expose. C’est un peu facile de critiquer sur une page publique, caché derrière une photo de profil, et ça peut être blessant.

Le truc d’Isabelle Huot, c’est de prendre le temps de répondre personnellement aux critiques. Cela sort soudain de l’anonymat l’auteur de la critique, qui finit toujours par s’excuser.

Pour être un meilleur entrepreneur, il faut souvent travailler sur soi, et aborder le développement personnel.

Et si on ne peut empêcher les critiques, il faut au moins s’efforcer d’être irréprochable sur le contenu de son offre : diffuser la bonne information, avoir un crédit scientifique.

C’est ce que fait Isabelle Huot en proposant des plats cuisinés aux critères nutritionnels extrêmement rigoureux, et en travaillant dans ses cliniques avec des nutritionnistes, kinésiologues et psychologues spécialisés.

En vieillissant on apprend aussi à s’accepter, à reconnaître sa valeur, ses forces, ses faiblesses. Il faut être doux envers soi, accepter son imperfection et de ne pas être aimé de tout le monde.

Être apprécié et suivi fait toujours plaisir : c’est un énorme cadeau. Mais si d’autres ne vous aiment pas, tant pis : on ne peut pas faire plaisir à tout le monde.

 

Une mission de vie au-delà des affaires : aider les autres

L’envie d’aider les gens est au cœur de la mission d’Isabelle.

Si elle n’est pas devenue missionnaire en Afrique, elle est impliquée dans des causes bénévoles : présidente du comité d’investissement communautaire de Telus, collaboratrice du Club des petits déjeuners à Montréal, ambassadrice de coopératives de femmes en Afrique.

Son implication sociale est essentielle pour elle. Même quand on travaille 80 heures par semaine, on peut faire de la place pour donner de son temps à des gens qui en ont besoin.

Ca vaut de l’or de voir les sourires des gens qu’on aide : c’est très valorisant et engageant. Isabelle a choisi de faire des compromis pour mettre le bénévolat à son calendrier.

 

Se relever des difficultés et aller au bout de ses rêves

Le parcours d’un entrepreneur est constamment truffé d’embuches : manque d’argent, de ressources, problèmes en tous genres. A chaque obstacle rencontré, on apprend de ses erreurs, on se relève et on continue d’une autre façon.

Si vous n’êtes pas arrivé au bout de vos rêves, relevez-vous, n’abandonnez jamais. C’est très difficile d’être en affaires, mais au combien réjouissant, stimulant et motivant d’avoir des projets, une mission, une vision, de travailler dur mais avec passion.

 

La paillette d’Isabelle Huot

Isabelle se démarque en étant fonceuse et proactive. Si vous voulez quelque chose, que vous avez une vision, frappez à des portes, c’est toujours gagnant. Il faut oser et avoir confiance en soi. Le pire qui peut vous arriver c’est qu’on vous dise non !

Retrouvez Isabelle Huot et ses recettes sur www.kilosolution.com et sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn : Isabelle répond personnellement à tout ceux qui lui écrivent.

N’hésitez pas à partager en commentaires vos témoignages d’entrepreneure, vos ambitions, les embuches que vous rencontrez et comment vous y faites face, vos difficultés à persévérer et vos succès.

Share This