Carnet de bord du Manoir Paillette

Partie 1 

Démolir, construire, reconstruire, habiter, décorer et revivre à nouveau…

Jamais ces mots n’auront fait autant partie de notre vocabulaire que cette année et auront eu autant d’impact dans ma vie.

Ce carnet de bord du Manoir Paillette m’a permis de maintenir le cap et de créer la vie de mes rêves, dont je vous ai tant parlé depuis le jour un de l’aventure.

Je tenais à vivre ça avec mes filles, qui brillent dans mon groupe et dans ma formation. Ce chantier est donc composé à 95 % de femmes, dont la plupart sont des Paillettes depuis plusieurs années déjà. 

Nous voulions vous amener directement sur le chantier de construction du Manoir Paillette, pour que vous puissiez le vivre avec moi et avec nous toutes. On a donc décidé de réaliser un tournage vidéo pour partager des instants mémorables avec le monde entier.

J’ai toujours cru et je crois toujours que c’est possible de rêver fort et de réaliser son rêve. J’en suis la preuve vivante et j’aimerais de tout mon cœur que vous en soyez la preuve à votre tour.

Toutes les anecdotes, les photos exclusives et les hauts et les bas des rénovations : ça se passera sur ces pages.

Le dossier entrepreneure générale : un défi de taille !

Trouver une femme entrepreneure générale n’a pas été de tout repos. Une tâche pas facile, que mon équipe a su relever avec brio. Souvenons-nous que dans la folie des rénovations de l’été 2021, c’est un défi encore plus grand. De notre côté, ça a même été le chaos … rien de moins!

Sur un chantier comme celui de Méli-Rénove, il était crucial d’avoir une entrepreneure qui ferait le suivi et qui approuverait toutes les démolitions et l’ensemble des rénovations à venir. Pour éviter le pire, on voulait prévoir le coup. Mais on n’avait pas prévu ce qui s’est produit par la suite…

Après avoir compris que notre première entrepreneure générale n’avait pas ses papiers officiels la veille des démolitions (ouin la veille…), nous en avons trouvé une deuxième rapidement. Oufff ! Nous avons eu chaud. Mais tout semblait rentrer dans l’ordre.

Notre deuxième entrepreneure générale a pris le temps de rencontrer toutes les designers et l’équipe lors d’une journée de tournage et nous avions vraiment confiance en elle.

 Nous avions même commencé son portrait vidéo en discutant avec elle de ce qui serait à faire en priorité.

Mais, une fois de plus, la veille de la nouvelle date des démolitions, où une dizaine de femmes avait été convoquée, notre deuxième entrepreneure se revire de bord et décide d’abandonner le projet, car elle n’y croyait plus. 

Et paf! Après avoir discuté avec elle pendant plusieurs semaines, voilà qu’elle manifestait son désaccord à la dernière minute. On l’avait pas vu venir non plus, celle-là. À deux reprises, nous avons dû faire face à l’incertitude et trouver des solutions rapidement.

Notre véritable sauveuse s’est finalement manifestée : hourra!!! C’est Pascale Hamel, la femme derrière le groupe Facebook, Femmes de la construction. 

Il n’y a rien qui arrive pour rien. J’y crois et je le redis ici. J’ai dû passer par ces deux refus pour enfin arriver à cette perle brute. Pascale est PARFAITE : drôle, motivante, rassembleuse et pleine de solutions. Elle s’est jointe à nous à notre plus grand bonheur et nous a promis de ne pas nous faire faux bond. Fiouuuu.  😉 

Démolition : à vos marteaux en talons hauts!

Du bruit, de la poussière (et beaucoup de coups de marteau qui nous ont permis de nous défouler), c’est ce qu’il y avait sur le chantier de démolition au féminin lors d’un certain week-end du mois de juin.

Abattre des murs, c’est créer plus d’espace pour vivre et circuler librement! C’est la même chose lorsque l’on met fin à quelque chose, on crée de l’espace pour du nouveau et pour du plus beau encore.

Lorsque les murs de l’entrée, du salon et des salles d’eau ont été abattus, nous avons été fascinés par la grandeur et l’espace qu’il y avait dans la maison. Ça a fait du bien, malgré le chaos que ça a généré.

Pour finir en beauté ce week-end, on a voulu gâter les filles qui ont participé aux rénovations. Elles ont reçu des soins d’exfoliation par Esthétique Pure Beauté et des soins de massage par des Paillettes généreuses : Marie-Pier Valois, Annie Lampron, Caroline Cazes et Isabelle Methot. Du pur bonheur était au rendez-vous! 

La magie des Paillettes a une fois de plus créé de la légèreté et du plaisir, même sur un chantier de rénovation. C’est assez impressionnant quand on y pense. On a vécu ça en grand, comme toujours.

Même le réalisateur de la série, Robin Vézina, n’a pas pu s’empêcher de sourire durant l’aventure. L’un des seuls gars sur le terrain a adoré le contraste entre le calme des massages et le chaos des rénovations. C’est la preuve qu’on peut toujours créer du beau, même lorsque c’est la tempête autour de nous.

Déménagement : la fin d’un chapitre et le début d’un nouveau

Enfin, nous sommes rendus à l’étape de changer d’air et de maison. On passe à autre chose, on change de vie. Lorsque tu accumules des choses pendant plus de 15 ans dans une maison, le sentiment d’appartenance et les souvenirs y sont bien ancrés. En particulier, lorsque deux entreprises et trois enfants y sont nés et y ont grandi. 

Le déménagement est une étape très émotive, où l’on se sent plus vulnérable. Ça demande une dose d’énergie incroyable. Surtout quand tu le fais pour clore un chapitre de ta vie afin d’en créer un nouveau. Au départ, la maison à Turtle Lake devait devenir les bureaux de Paillettes.INC et puis, finalement, j’ai eu vraiment envie de tourner la page pour créer quelque chose d’encore plus grand, qui me ressemble encore plus. C’est donc le coeur gros que j’ai affiché ma maison à vendre dans une story Instagram et que j’ai vendu mon ancienne maison à une femme qui la voulait vraiment pour créer elle-même un nouveau chapitre dans sa vie. C’est pas merveilleux, tout ça?

La suite de Méli-Rénove

Le reste de l’été servira à me déposer. À défaire les boîtes, à sabler, à peindre, à installer de nouvelles plomberies, à profiter du temps avec mes enfants. Nous avons particulièrement hâte de voir le résultat final : les décors pensés et créés par nos décoratrices seront du jamais vu. Avez-vous vu le portrait vidéo de ces femmes présenté sur mon Instagram et sur ma page Facebook? On n’est pas encore au bout de l’aventure et on devra s’armer de patience. C’est un long processus et chaque chose en son temps. En attendant, j’apprécie le fait d’habiter chaque recoin de ma nouvelle demeure que j’aime déjà d’amour.  Pas besoin d’attendre le résultat final pour être heureuse et créer des souvenirs hors du commun. Les péripéties de ce magnifique chantier composé, je le répète, de 95 % de femmes est un bonheur en soi. On tisse des liens, on construit ensemble. Et j’en suis très fière! 

Tu veux être au courant de ce qui se passe sur ce chantier unique au Québec et dans le mondeeeee?

Inscris-toi ici pour ne rien manquer de nos aventures sur le chantier et découvrir la toute nouvelle web-série​ de Méli-Rénove : 

https://www.paillettesinc.com/melirenove .

 

Si tu es curieuse d’en savoir plus et que tu aimes l’originalité de notre carnet de bord, je te promets de revenir y écrire mes dernières anecdotes très bientôt. 

Ciaoooo

  • L’équipe Paillettes