Comment honorer son corps pour s’aimer toujours un peu plus

Honores-tu ton corps?

Sais-tu comment on fait ça?

J’ai envie de te partager 3 trucs concrets pour te permettre de l’aimer, dans son entièreté. 

Mon corps, je l’ai souvent maltraité. Je lui ai fait parfois violence en l’insultant, en le critiquant et en lui disant à quel point je le déteste. C’était plus fort que moi. Je le regardais dans le miroir en mettant mon attention sur toutes les imperfections qui, à mes yeux, étaient grandes comme la terre. Peux-tu t’imaginer à quel point on se sent mal dans sa peau? Pourquoi les femmes ont cette tendance à ne pas s’aimer pour ce qu’elles sont?

Trop de hanches, pas assez de seins, trop maigre, un bourrelet qui refuse de quitter post-accouchement. La cellulite, les vergetures, trop grande, menton proéminent, lèvres inégales. Tsé celle qui n’est pas parfaite et qui cherche l’impossible perfection avec du gros n’importe quoi qui brasse dans sa tête.

Mon corps, je l’ai parfois privé. De tout ce dont il a besoin : sommeil, eau, nourriture, plaisir. Comme s’il était mon pire ennemi. Comme s’il méritait chacun des sévices que je lui infligeais. Et je réussissais plus souvent qu’autrement à croire que c’était mieux comme ça. 

Je l’ai aussi comparé à d’autres corps, toujours mieux que le mien, selon moi. Des bodies à l’image des standards de beauté actuels de notre société. En sachant que, probablement, jamais je n’aurais des abdos aussi bien dessinés. Ou encore, j’espérais que, comme par magie, une poitrine voluptueuse vienne s’y greffer, comme sur le corps des magnifiques mannequins de Victoria’s Secret. J’en ai même parfois voulu aux fabuleuses femmes que les médias nous présentent, d’être aussi parfaites, en tombant insidieusement dans le piège de la jalousie. 

 

Et j’ai parfois tout simplement souhaité avoir un autre corps. 

J’aurais pu mettre mon énergie et mon attention ailleurs. Ce n’était pas facile à faire. L’estime de soi commence par comprendre sa véritable valeur en percevant les choses différemment. Je devais donc travailler à regagner mon estime bafouée.

Certaines personnes nous diront que nous ne sommes qu’une enveloppe corporelle, mais je pense fondamentalement qu’on est beaucoup plus que ça. Notre corps nous permet d’accomplir au quotidien des miracles : marcher, courir, nous rendre du point A au point B, donner la vie et ressentir des émotions qui sont pourtant invisibles. 

 Notre corps est le seul qui nous accompagnera toute notre vie. On peut en être prisonnier, on peut développer une relation de haine envers lui, ou encore, en faire son précieux allié. Lorsqu’on comprend que c’est le seul que nous aurons pour toute une vie, on saisit alors l’importance d’en prendre soin comme la prunelle de ses yeux. Parce que sans lui, on ne vivrait pas toutes ces expériences merveilleuses.

Je vois trop de femmes autour de moi être extrêmement critiques envers elles-mêmes. Peut-être es-tu de celles qui cachent leur corps sous des tonnes de vêtements trop amples parce que ça te fait trop mal en-dedans d’exposer qui tu es réellement ? Est-ce que te regarder dans un miroir de cabine d’essayage est un exercice beaucoup trop difficile à supporter? Ou encore, c’est quand la dernière fois où tu as pris le temps de te regarder sincèrement dans le miroir, mais pour t’admirer? Positivement?

Plusieurs études démontrent que 9 femmes sur 10 admettent ne pas aimer plusieurs parties de leur corps. C’est ÉNORME. Ce qui est fascinant, c’est qu’on n’oserait jamais porter ce jugement envers notre propre fille, notre meilleure amie, ou une femme qu’on estime profondément. Alors qu’on le fait à soi-même !!!

 Maintenant, quelles sont les solutions bienveillantes ? Comment peut-on honorer son corps? L’aimer assez pour ne plus jamais avoir envie de le dénigrer? Est-ce que c’est vraiment possible?

 

Voici 3 trucs que j’avais réellement envie de te partager pour te permettre de t’aimer et de t’honorer davantage.

Prendre un engagement

L’idée est d’abord et avant tout de prendre conscience du discours négatif qu’on entretient depuis sans doute plusieurs années ou même depuis toujours envers soi-même. Prenons l’engagement sincère qu’à partir d’aujourd’hui, on misera sur nos forces et sur notre personnalité. On les dira haut et fort, et on prendra le temps de s’aimer quotidiennement. J’aime beaucoup l’idée d’écrire ce qu’on choisit d’honorer et la promesse qu’on désire tenir envers soi. On peut ensuite la coller à un endroit accessible qu’on peut voir tous les jours pour ne pas l’oublier.

Mon engagement est celui-ci : « Je me fais la promesse de me regarder tous les jours avec le même regard que j’aurais si je le faisais pour ma fille. Je regarderai mes beaux yeux verts pétillants, mes longs cheveux en santé, mes jambes interminables, et mes pommettes hautes. Je m’engage à boire 8 verres d’eau, à manger sainement au moins 5 jours sur 7, à faire mon rituel de crèmes le matin et le soir, à faire de 15 à 30 minutes d’exercices physiques chaque jour et à remercier à haute voix mon corps pour le fabuleux véhicule qu’il est. » C’est une merveilleuse promesse qui fait naître beaucoup d’amour.

En prenant un engagement, tu fais le premier pas dans la bonne direction, en reconnaissant l’effort et les moyens qu’il y aura à mettre dans le processus. Ta promesse t’offrira une réelle volonté de changer. Alors, qu’attends-tu pour le faire?

 

Établir une routine beauté

Chaque matin et chaque soir, prends l’habitude d’appliquer une crème sur ton visage et sur ton corps. Le but ici n’est pas de te faire dépenser une somme considérable en produits « supposément rajeunissants », mais bien de t’accorder au moins 15 minutes à prendre soin de toi, de ta peau, de ta tête, de ton corps et de ton esprit. Rappelle-toi, si tu es une maman qui a eu le bonheur de donner le bain à ton poupon, la joie que tu avais après l’avoir lavé. Toute la douceur qui prenait place lorsque tu appliquais une crème légère sur sa peau si délicate. Ce geste était rempli d’amour et de bienveillance. Fais la même chose pour toi dans cette même énergie d’amour et de reconnaissance. Un geste très banal à première vue, mais qui sera de plus en plus rempli de sens. Lorsqu’on a un objet précieux entre les mains, on lui fait attention. On essaie de ne pas l’abîmer, on lui accorde une attention et une place particulière dans notre vie. C’est exactement la même chose en ce qui concerne notre corps. C’est l’objet le plus précieux qu’on a sur cette Terre.

 

Lui poser des questions fréquemment

Je sais que l’idée peut paraître très absurde. Lorsque j’ai commencé à le faire, je ne comprenais pas trop l’intérêt, et j’ai débuté simplement en le remerciant. Chaque jour, je me suis fait un devoir de lui dire « merci » pour pratiquement tout. Pour me permettre de marcher, de danser, de m’entraîner, d’être ce qui je suis. J’ai ensuite commencé à entretenir un véritable dialogue en lui demandant ce dont il avait besoin et envie. Et j’ai observé, en écoutant attentivement. Parfois, j’avais une soudaine envie de boire de l’eau citronnée, d’autres fois, c’était des légumes verts. Plus souvent qu’autrement, j’ai envie de bouger. Comme si j’obtenais toutes les réponses à mes questions et qu’il suffisait que je prenne le temps d’écouter. 

Honorer son corps, c’est aussi se reconnecter à lui. À force de toujours entretenir une relation malsaine avec lui, on se détache en même temps de ses besoins fondamentaux. Aurais-tu envie de parler à quelqu’un qui te dénigre sans arrêt? Sauf si c’était pour essayer de lui crier ton malaise? C’est un peu le même principe que lorsqu’on tombe malade… parce que ça fait trop longtemps qu’on n’écoute plus notre formidable machine.

Essaie-le. Parle-lui.Tu ne perds rien à amorcer un dialogue. Au contraire, tu as beaucoup de choses à gagner à le faire. Crois-moi. 

S’honorer, c’est s’aimer, s’accepter, et vouloir le meilleur pour soi. Je souhaite sincèrement que tu puisses te faire ce cadeau, qui est accessible à tous. J’espère que, dans les prochains jours, tu oseras te regarder dans le miroir et que tu prendras le temps de te redécouvrir sous un tout nouveau jour. C’est une belle aventure que je te propose, non ?

Alors, que vas-tu faire pour commencer à éveiller cet amour qui dort en toi? Et comment vas-tu t’honorer maintenant?

Pour rejoindre le membership Née pour briller, c’est par ici: https://membership.neepourbriller.ca